• Groseiller à feuilles de laurier
    Photo de celui à Meise au jardin botanique
     
    Groseiller à feuilles de laurier
    Originaire de Chine, (Sichuan)
    Ribes laurifolium est un petit arbuste inerme qui fut collecté par Wilson. Son port est large, étalé et il convient aux petits jardins ou aux grandes rocailles où il sera apprécié pour sa floraison très précoce.
    Rarement cultivé et soupçonné à tort d'une mauvaise rusticité, ce petit groseillier mériterait une culture et une diffusion plus large.
     

    Groseiller à feuilles de laurier 

    Feuilles alternes, persistantes, simples, pétiolées, elliptiques, acuminées, dentées.
    Fleurs dioïques, de couleur crème, en grappes pendantes en mars.
    (Parfois dès février dans les régions douces.)
    Le fruit est une baie rouge, puis noire à maturité et contenant plusieurs graines. Cette plante étant dioïque, il faut au moins un pied mâle pour polliniser les femelles.
     

    Groseiller à feuilles de laurier 

    Ribes laurifolium requiert les expositions suivantes : mi-ombre,lumière
    Le groseillier à feuilles de laurier se contente de tous bons sols, du moments qu'ils soient riches et frais. On évitera de le placer au soleil pendant les heures les plus chaudes ainsi que les emplacement ventés. (Surtout l'hiver)
    Cochenilles et pucerons sont les parasites les plus fréquents.
     
    Groseiller à feuilles de laurier
    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    20 commentaires
  •  Pêches grand-mère

     

    Des pêches ( sorte au choix selon la saison)

    Pelez des petits pêches bien mûres.

     Dénoyautez-les si vous disposez d’un instrument adéquat.

     A défaut, coupez les fruits en deux.

     Enlevez le noyau à l’aide d’une petite cuillère à café.

     Préparez autant de petits carrés d’aluminium de ménage que de fruits prévus pour ce dessert.

    Posez les pêches sur ces carrés que vous refermez en maintenant une petite ouverture par laquelle vous glisserez du sucre vanillé et du kirsch ou du marasquin.

     Refermez complètement la papillote.

    Faites cuire au grill ou au four à chaleur modérée pendant une vingtaine de minutes.

    Laisser aux invités le soin d’ouvrir la papillote, pour savourer le parfum qui s’en dégage.

     

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    28 commentaires
  • Rougets à la niçoise

     4 rougets , thym, persil, fenouil, ½ citron, quelques lamelles de truffes , sel et poivre.

    Procurez-vous 4 beaux rougets de 200 gr environ chacun.

    Retirez les ouïes et les écailles, ciselez légèrement les poissons.

    Assaisonnez-les de sel, de poivre, arrosez-les d’huile, saupoudrez-les de thym, de persil et de fenouil.

    Arrosez-les enfin du jus d’un demi-citron.

    Laissez mariner pendant 30 minutes.

    Ensuite vous faites cuire les rougets au grill en les humectant de l’huile de marinade pendant la cuisson.

     Retirez-les du grill et couchez-les avec précaution sur un plat creux maintenu à proximité des braises.

    D’autre part, mettez dans un petit plat quelques lamelles de truffes, arrosez-les de 3 c. à café d’huile.

    Mettez le plat sur les braises ou à la chaleur du grill, juste le temps de faire chauffer les truffes.

     Recouvrez les rougets de cette préparation.

     Saupoudrez de persil haché.

     Servez immédiatement.

     

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    23 commentaires