• Mousse au chocolat

    Cuisine au micro-ondes, position maximum.

    250 gr de chocolat coupé en carrés.

    25 gr de beurre, 4 oeufs blancs et jaunes séparés.

    Garniture

    15 cl de crème fraîche, fouettée, copeaux de chocolat et langues de chat.

    Mettez le chocolat dans un récipient moyen.

    Couvrez et faites “cuire” 2 minutes c’est –à-dire jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.

    En battant, ajoutez le beurre et les jaunes d’oeufs.

    Battez les blancs en neige ferme et incorporez-les délicatement au mélange précédent.

     Répartissez dans 4 coupe à dessert.

     Mettez au frais.

     Servez décoré avec la crème fouettée, les copeaux de chocolat et les biscuits.

     Vous pouvez varier avec du chocolat blanc, au lait, ou noir.

     

     

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    37 commentaires
  • Piment , condiment et médicinal

    Capsicum annuum et frutescens.

    Piment rouge, poivre d’Inde, corail des jardins, poivre de Cayenne, chili, piment enragé.

    C’est une plante annuelle ou vivace, de taille variable, originaire d’Amérique Centrale ,

    des Antilles et du nord de l’Amérique du Sud.

     Le piment est cultivé à travers le monde entier, surtout dans les pays où il pousse le mieux.

    Ses tiges ramifiées portent des feuilles larges et molles et de petites fleurs blanches semblables à celles de la pomme de terre, ils sont tout les deux de la famille des solanacées.

    Et ça donne des fruits de couleurs et formes variables mais souvent allongés et rouges à maturité.

    Les principaux constituants sont des flavonoïdes, des hétérosides, capsianosides et capsicoside, des pigments caroténoïdes, une essence aromatique et en quantité variable, de la capsaïcine à saveur brûlante, surtout présente dans les graines, les veines et la peau.

     Ils sont très riches en vitamine C.

    Diverses sortes de piments étaient cultivées bien avant l’arriv”e des Européens et servaient à relever la nourriture et les boissons.

     Les Mayas les employaient pour combattre les infections.

     Il ne fallut que peu de temps pour le nouveau condiment soit introduit dans toutes les régions chaudes du globe et s’y rende indispensable.

     Le piment fut rapporté en Angleterre en 1548 et décrit sous le nom de Siliquastrum.

    Il fut ensuite vite cultivé en Hongrie et c’est de ce piment de Hongrie ou paprika que fut extrait pour le première fois la vitamine C à l’état cristallisé en 1932.

    Pendant longtemps le paprika avec ses 200 mg par kilo d’acide ascorbique fut la seule source de préparation de la vitamine C, avec le jus de citron et les feuilles de tomate.

    Ayant des propriétés digestives, antiseptiques et stimulantes de l’estomac, le piment est souvent utilisé comme condiment, surtout dans certaines cuisines exotiques.

     Toutefois étant donné la violence de sa saveur âcre et brûlante , on utilise peu le piment pour l’usage interne médicinal, bien qu’il ait conseillé dans la goutte, la dysenterie , la paralysie, les hémorroides, les hémorragies utérines.

     Il stimule la circulation du sang vers les extrémités et les organes centraux.

    En revanche ses propriétés révulsives, rubéfiantes et analgésiques sont mises à profit dans des cataplasmes, liniments et onguents pharmaceutiques utilisés contre les lumbagos, les névralgies, les rhumatismes et contre les problèmes liés à la pratique d’un sport comme les crampes, élongations musculaires, entorses et foulures.

     Le piment forme aussi la base des cotons révulsifs dit thermogènes.

    Le piment est commercialisé en teinture alcoolique, poudre et pilules.

    En décoction 1 à 4 g par litre d’eau à faire bouillir 3 minutes, puis infuser 10 minutes 1 à 2 tasses au milieu des repas par jour.

    Avec la même décoction elle peut s’utiliser en gargarisme dans l’aphonie par fatigue des cordes vocales.

    Contre l’angine, on applique sur la gorge des piments tiédis à l’eau chaude, qu’on maintient avec un enveloppement, laisser peu de temps comme les cataplasme de moutarde ils font rougir la peau.

    En macération du piment dans l’alcool.

     Elle est recommandée en frictions stimulante du cuir chevelu contre la chute des cheveux.

    Les piments sont peu employés en Europe , comme au final la plupart des condiments pourtant tous facilement disponible, à l’exception de la Hongrie où le paprika un piment mi-doux très aromatique est une institution et pur la France au pays Basque et un peu dans le midi avec le célèbre piment d’Espelette.

    Espagnols et Portugais l’emploie pour la morue ou le chorizo et les grecs un piment jaune conservés dans le vinaigre.

    Le piment est fort utilisé en Asie et au Moyen-Orient, en Afrique aussi, le piment a peu d’odeur et son piquant varie du doux à très fort selon les variétés.

     

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    39 commentaires