• Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Palais des plantes de Meise

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    31 commentaires
  • photo faites à Meise

    Ginkgo biloba

    Arbre aux quarante écus.

    Ce bel arbre qui peut atteindre 40 m de hauteur est originaire de Chine.

    Il est largement cultivé à des fins médicinales.

    Plus de 2000 tonnes de feuilles par an sont produites dans le Bordelais.

    Le ginkgo se reconnaît aisément à ses feuilles en forme d’éventail à deux lobes, d’où le nom spécifique de biloba.

    D’un vert tendre au printemps, plus mat en été, elles deviennent d’une superbe teinte jaune d’or en automne.

    Le ginkgo est une espèce dioique, c’est –à-dire que l’on distingue des pieds mâles et des pieds femelles.

    Ces derniers portent de gros ovules à pulpe orange d’odeur désagréable, renfermant une graine comestible.

    Très résistant à la pollution, l’arbre est planté dans les villes, mais on évite les plants femelles dont les ovules salissent les trottoirs en tombant.

    Ginkgo biloba

    Les feuilles renferment des flavonoïdes et des terpènes.

     Les diterpènes du ginkgo sont connus sous le noms de ginkgolides.

    La médecine chinoise y faisait déjà référence 2700 ans avant notre ère.

    La feuille et la graine étaient alors appréciées pour leurs qualités de stimulation de la circulation.

    De nos jours on conseille en Chine de consommer les amandes, bouillies ou grillées, contre la toux, les bronchites et les maladies pulmonaires.

    On emploie des extraits standardisés en flavonoïdes à 24% et en ginkgolides-bilobalides à 6% en cas d’insuffisance cérébrale des personnes âgées, ayant en particulier des difficultés de concentration, de mémoire, de la confusion.

    Le ginkgo est aussi anti-inflammatoire utile dans les affections auto-immunes, les scléroses multiples et les transplantations d’organes.

    Les ginkgolides inhibent le processus d’agrégation plaquettaire du sang.

    Les flavonoïdes stimulent et tonifient la circulation sanguine, en particulier dans les zones de microcirculation, grâce à une action analogue à celle de la vitamine P.

    Le ginkgo est un vasculo-protecteur préconisé dans les troubles de la circulation veineuse des jambes.

    Agissant comme antioxydants, les flavonoïdes piègent les radicaux libres et ralentissent ainsi le vieillissement cellulaire.

    Utilisation interne en infusion 1 c. à soupe de feuilles pour un bol à faire infuser 10 minutes.

    Boire 3 bols par jour.

    En teinture mère 60 gouttes 3 fois par jour.

    Le gingko est contre-indiqué en cas de prise d’anticoagulants, d’aspirine.

    L’amande du fruit du ginkgo, grillée ou bouillie est très appréciée an Asie, en Thailande, elle entre dans la composition de nombreux plats.

    Son gout rappelle celui du pignon de pin.

     

    Source le petit larousse des plantes qui guérissent  édition 2013

    Toujours prendre un avis médical.

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    32 commentaires
  • Steaks au Roquefort.

     

    4 steaks de 200 gr chacun ( filet, contrefilet, tournedos selon vos gouts)

    100 gr de Roquefort

    100 gr de beurre, 1 c. à soupe d’Armagnac

    2 c. à soupe de bon vin rouge, de l’huile, sel et poivre.

    Mélangez dans un plat profond le beurre, le roquefort, l’armagnac et le vin.

    Il faut travailler à la spatule en bois jusqu’à obtention d’une pommade bien homogène, poivrez mais pas saler.

    Badigeonnez à l’huile les deux faces des 4 morceaux de viande.

    Posez-les sur le grill à feu très vif.

    Faites griller selon votre gouts, saignant, bien cuit.

    Retournez les morceaux et couvrez avec la préparation au Roquefort, laissez encore 3 minutes sur le grill.

    Servez avec des pommes de terre nature ou cuites sous la cendre.

     

     

    Partager via Gmail Technorati Yahoo!

    33 commentaires